Décharge-toi : option pour la simplicité de la vie.

Notre vie en tant que frères est une option pour la simplicité. Lâcher ce qui nous retient nous rend libre, comme un ballon auquel on largue du lest.

Bien que dans notre cas, nous ne vagabondions pas sans but, mais laissons Dieu gonfler et être le moteur de notre vie. Comment ? En nous laissant accompagner par les autres et en donnant à la prière une place privilégiée dans notre vie.

Comme frères entre nous, pour le monde et de Marie

Être frère, c'est exagérer la fraternité. Étendre le concept de famille au-delà des limites du sang.

Frères ENTRE NOUS, en prenant soin les uns des autres et en nous accompagnant sur le chemin.
Frères POUR LE MONDE qui manque aujourd'hui de la tendresse de l'embrassade fraternelle, un monde qui a besoin de se regarder dans les yeux d'égal à égal, se reconnaissant enfants d'un même Père.
Et Frères DE MARIE, car avec elle nous sommes disciples, nous nous inspirons d'elle et nous l'accompagnons.

La Prière : Qui Nous Anime

Dans le silence, nous rechargeons le cœur et le remplissons de l'essentiel. Prier en solitude et, surtout, prier ensemble. En tant que Frères, ensemble, nous cultivons notre prière quotidienne. Des moments clés pour nourrir et grandir dans nos vies partagées.

Un regard sur les origines: SIMPLICITÉ

Pour Marcellin Champagnat, notre fondateur, la simplicité de vie était essentielle. Marcellin s'est éloigné des conventions de l'époque, où un prêtre vivait généralement au-dessus des possibilités de son environnement. Ainsi, il a fait face à ses camarades, qui ne comprenaient pas ses choix de vie partagée, d'égal à égal, avec ses frères.

Pour lui, fonder les Petits Frères de Marie était un pari pour marcher comme Église avec les réalités du monde.

Aujourd'hui, les Frères Maristes continuent de parier là-dessus.